10 idées d’activités à effectuer durant un séjour au Cambodge !

0
72

Entre le Vietnam, la Thaïlande et le Laos, le Cambodge est un pays d’aventure qui regorge d’activités multiples, et d’attraits touristiques. Âme du royaume khmer, l’une des plus puissantes civilisations d’Asie, le Cambodge abrite des sites touristiques qui valent le détour. Ses célèbres temples monastiques et bouddhistes font la réputation du pays et attirent chaque année des férus d’histoire. Les amoureux de la nature peuvent se prélasser sur les plages de sable fin. Pour la randonnée, le pays abrite de vastes forêts et territoires préservés qui raviront les aventuriers. Après une journée de ballade, les plats cambodgiens sauront raviver les papilles des gourmets. Découvrez dans ce guide 10 activités à effectuer durant un séjour au Cambodge.

Découvrir l’exposition emblématique du musée national d’Angkor

Situé à Siem Reap, au nord-ouest de la capitale Phnom Penh, le musée national d’Angkor est un site incontournable. Il abrite 8 galeries à thèmes répartis sur 2 étages. Le bâtiment comporte également 2000 m² d’exposition. Le musée permet de découvrir la civilisation khmère et son riche patrimoine. L’endroit accueille d’impressionnantes collections d’objets qui retracent 1500 ans d’histoire du territoire cambodgien. À l’intérieur de l’édifice, vous devez absolument visiter ces galeries :

  • Les 1000 statues de Bouddha ;
  • L’origine de l’empire khmer ;
  • Les grands rois ;
  • Le reflet des croyances khmères.

Avant de vous rendre dans ce pays, n’oubliez pas d’avoir votre visa. Vous n’aurez pas trop de mal à l’obtenir, puisqu’il est possible de voyager avec un evisa du Cambodge.

La galerie les 1000 statues de Bouddha

Unique en son genre, cette exposition montre le savoir-faire des Khmers en matière de sculpture. Dans cette salle finement éclairée, vous découvrirez des statues fabriquées en divers matériaux : bois, pierre, or. Ces sculptures n’appartiennent pas toutes à la même région ni à la même époque. En effet, on vous apprendra lors de la visite que les 1000 statues montrent les 7 mudras du Bouddha. Il s’agit en réalité de 7 positions différentes.

L’origine de l’empire khmer dévoilée

Dans cette salle, les visiteurs peuvent découvrir et apprécier les origines de l’empire khmer. Avant la fondation de cet empire au 9e siècle, deux civilisations ont vécu sur ce territoire. Il s’agit d’abord de :

  • L’empire Funan (Ier – VIe siècle) ;
  • L’empire Chenla (VIIe – VIIIe siècle).

Le peuple Funan dominait le commerce maritime en Asie du sud-est et faisait des échanges avec l’Inde, la Chine, la Grèce, l’Europe. Ensuite, il y a l’empire Chenla qui a fait de l’agriculture son activité principale. L’architecture religieuse et l’écriture étaient également des points forts de cette civilisation.

La salle des grands rois

Les férus d’histoire vont se régaler dans cette salle où ils pourront connaître les grands rois de l’empire khmer. Cette visite est également une occasion de découvrir les prouesses de ces souverains. Vous apprendrez que l’empire khmer a été fondé par Jayavarman II. Ce dernier a réussi à libérer le peuple khmer qui était sous la domination de l’île de Java. L’histoire raconte qu’il s’est proclamé roi-dieu en 802. Ensuite, vous découvrirez que la décision de choisir Angkor comme capitale de l’empire en 890 vient de Yasovarman I. Vous apprendrez qu’Angkor Wat a été bâti entre 1116 et 1145 par Suryavarman II. Le visiteur aura également l’opportunité de connaître les exploits de Jayavarman VII, considéré comme le plus grand roi de cette civilisation. Il a construit des hôpitaux, des routes et plusieurs temples comme Angkor Thom. Il a aussi développé le commerce.

Le reflet des croyances khmères

Dans ce musée, on apprend que la civilisation khmère avait au départ des croyances animistes. Ils vouaient un culte aux montagnes qu’ils considéraient comme des entités sacrées. Puis, les échanges commerciaux avec l’Inde (surtout) vont influencer les valeurs du peuple khmer. Ils vont alors se tourner vers l’hindouisme et adopter plus tard le bouddhisme vers le 12e siècle. Par ailleurs, le visiteur a la possibilité de découvrir d’autres galeries comme Les Apsaras, Le Paradis sur terre…

Visiter les meilleurs sites historiques du pays

Si le Cambodge est un autant prisé par les touristes, c’est grâce à ses sites historiques uniques au monde :

  • Le temple Angkor Wat ;
  • Le temple Angkor Thom ;
  • Le site Ta Prohm.

Le temple Angkor Wat

Angkor Wat ou Angkor Vat est le monument le plus prestigieux et le plus visité au Cambodge.

Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, l’édifice est représenté sur le drapeau national. Angkor Wat est situé à 8 km au nord de la ville de Siem Reap. D’une superficie de 200 hectares, l’édifice fait partie du complexe monumental d’Angkor. Ce dernier est un site historique de 400 km2 qui abrite près de 700 temples. Ancienne capitale de l’empire khmer, Angkor Wat était dédié au dieu hindou Vishnou, le dieu de la stabilité du monde. Une visite dans l’enceinte de ce temple vous permettra de découvrir la décoration khmère composée de :

  • Représentations de dieux ;
  • Représentations de combats et de faits marquants ;
  • Sculptures de 2000 nymphes célestes.

La décoration harmonieuse de cette civilisation est présente sur presque toutes les surfaces planes. Dans l’une des galeries, vous pourrez contempler les magnifiques sculptures de 2000 nymphes célestes. À l’extérieur de l’édifice, le visiteur pourra découvrir une chaussée de 200 m qui permet de traverser les douves.

En effet, Angkor Wat est considéré comme le plus grand monument religieux au monde. Fortement influencés par la culture de l’Inde, les bâtisseurs khmers se sont inspirés de l’architecture des monuments hindouistes. Angkor Wat demeure jusqu’à présent un lieu de culte pour les populations locales et les dévots.

Enfin, il faut préciser que ce temple a été fabriqué avec du grès, le matériau le plus important à l’époque. Il n’était utilisé que pour les grandes œuvres.

Le temple Angkor Thom

Ancienne cité royale, Angkor Thom est situé sur la rive droite du Siem Reap. Ce temple a été bâti au 12e siècle par Jayavarman VII, un roi bouddhiste. De forme carrée, d’environ 9 km2, cette ancienne cité royale, entourée par des douves, est protégée par des remparts hauts de 8 mètres. Dans l’enceinte, vous aurez l’opportunité de contempler :

  • Le char céleste ou le Phimeanakas ;
  • Le Preah Palilay et le Tep Pranam ;
  • Le bassin Sras Srei ;
  • Le Baphûon.

 

Bâti au 10e siècle, le char céleste servait de résidence au roi. On raconte que ce dernier passait des nuits d’amour avec une déesse qui prenait la forme d’une belle femme. Le Preah Palilay et le Tep Pranam sont deux temples bouddhiques de petite taille. Le premier édifice a été construit à la fin du 13e siècle. Il abrite une tour en forme de pyramide et comporte des représentations de la vie de Bouddha. Le second temple a été construit au 16e siècle, mais un bâtiment moderne occupe son emplacement. Il est destiné aux pratiquants du bouddhisme.

Le bassin Sras Srei présente la forme d’un petit rectangle. Il était réservé aux rois qui y faisaient leurs ablutions. Selon la tradition, ce lieu était aussi utilisé pour les spectacles nautiques.

Enfin, le Baphûon est un temple en forme de pyramide. Construit au 11e siècle, il est composé de nombreux bas-reliefs.

Le site Ta Prohm

Ta Prohm signifie « grand père Brahma ». Ce dernier forme avec Shiva et Vishnou la trinité des dieux hindous majeurs. Ce temple a été construit à la fin du 12e siècle sous le règne de Jayavarman VII. L’édifice est situé à 1 km à l’est du temple d’Angkor Thom. À l’origine, Ta Prohm était à la fois un monastère et une université bouddhiques. Plus de 12000 personnes servaient dans ce lieu consacré à la famille du roi. Les prêtres, les danseuses et les ouvriers du temple étaient nourris par plus de 66 000 fermiers. Selon les inscriptions sur les murs du monument, les fermiers produisaient plus de 25 000 tonnes de riz par an.

Vous pouvez également visiter d’autres lieux incontournables comme le site Preah Khan. Ce temple a été construit en 1191 par Jayavarman VII pour célébrer sa victoire sur les Chams, un peuple à l’origine hindouiste.

Visiter les belles plages sur l’île Koh Rong

Koh Rong abrite au total une trentaine de baies et belles plages qui font de cette île une destination de choix. D’une superficie de 78 km2, Koh Rong est un lieu de détente et de repos, loin de l’agitation des centres urbains. Durant votre séjour, vous pouvez vous prélasser sur ses sites magnifiques :

  • La plage de noix de coco ;
  • La plage de Koh Toch ;
  • La plage Long Set ;
  • La plage vietnamienne ;
  • La plage Romduol ou Nature beach.

La plage de noix de coco

Cette plage est située sur la côte sud-ouest de Koh Rong. Encore appelée Coconut beach, elle abrite du sable blanc et de l’eau aigue-marine. À partir de Daem Thkov, un village de pêcheurs, le trajet ne dure que 10 min pour se rendre à Coconut beach.

La plage de Koh Toch

Calme et paisible, la plage de Koh Toch est un bon lieu de repos avec des bungalows privés disséminés un peu partout. Prenez donc le temps de jouer sur le sable fin et profiter de votre séjour. Le village de Koh Toch, lui, est réputé pour son ambiance carnavalesque.

La plage Long Set

À moins d’une heure de Koh Toch, vous découvrirez un endroit magique appelé plage Long set ou 4 km Beach ou encore 4 k. Si vous embarquez votre famille ou des amis, cette baie vous permettra de passer d’agréables moments.

La plage vietnamienne

Encore appelée Vietnamese Beach, cette plage abrite du sable blanc. Si vous souhaitez admirer des étoiles de mer de couleur corail, cette baie est l’endroit idéal. Ses animaux marins font la réputation de la plage vietnamienne. À partir de Long set, vous pouvez rejoindre Vietnamese Beach en moins d’une demi-heure. Pour y arriver, les amoureux de la nature peuvent marcher dans la jungle. Quant aux autres, ils ont la possibilité d’emprunter un bateau-taxi.

La plage Romduol ou Nature beach

Les amateurs d’activités nautiques vont se plaire dans ce décor de carte postale. Car, cette plage de sable blanc dispose d’options de plongée en apnée. On rappelle, toutefois, que Nature Beach n’est accessible qu’en bateau à partir de Koh Toch.

Faire une balade à Phnom Penh

Autrefois surnommée la perle de l’Asie, Phnom Penh, la capitale politique du Cambodge est située dans la moitié sud du pays. Ville chaleureuse de 290 km2, la capitale est intéressante et vaut le détour. Vous pouvez profiter de votre séjour pour faire le tour des certains rues et quartiers très animés. Mais, vous devez savoir qu’une promenade à Phnom Penh doit nécessairement vous conduire vers : le palais royal et sa Pagode d’Argent et le centre interrogatoire Tuol Slang

Le palais royal est la résidence du roi cambodgien. L’édifice abrite un monument célèbre appelé la Pagode d’Argent. Ce dernier accueille plus de 5000 dalles d’argent ainsi que des statues du Bouddha (en or, en argent, en marbre). Le centre interrogatoire Tuol Slang a été reconverti en musée. Plus de 12000 adultes et enfants sont morts dans ce lieu entre 1975 et 1979 lors du conflit cambodgien.

Marcher avec les éléphants en forêt

À l’est du Cambodge, dans la province de Mondulkiri, les visiteurs peuvent s’offrir des balades avec des éléphants dans la forêt. À 800 m d’altitude. Sur le dos de ces mammifères, partez à la découverte de la nature sauvage. Vous pouvez visiter quelques villages et faire des arrêts près des chutes d’eau. Là, des séances de baignade avec ces mammifères vous feront passer des moments inoubliables. En effet, Mondulkiri abrite un sanctuaire d’éléphants. Ce projet vise à créer un cadre propice à l’épanouissement de ces animaux, menacés par l’activité des populations locales.

Faire du trekking et de la randonnée dans les montagnes

À Mondulkiri, les visiteurs peuvent également faire du trekking et de la randonnée. Cette région montagneuse de 14 288 km2 abrite des espaces verts naturels et plusieurs villages. C’est une occasion pour vous de découvrir :

  • La vie des populations locales ;
  • La flore ;
  • Les primates.

Région reculée, peu visitée, Mondulkiri est un excellent lieu de randonnée dans la jungle. Les amoureux de la nature vont se plaire dans ces superbes paysages.

Savourer la cuisine cambodgienne

Si les monuments font la réputation du Cambodge, sa cuisine est aussi très appréciée dans le monde entier. Elle propose quelques spécialités :

  • Le Samla chapek ;
  • L’Amok trei ;
  • Le Kmda chaa.

Le Samla chapek est une soupe de porc au gingembre qu’on peut consommer à n’importe quel moment de la journée. L’Amok trei est un plat composé de poisson ou de poulet. On l’accompagne avec des épices et du lait de coco que l’on cuit dans une feuille de bananier. Le Kmda chaa est fait à base de crabe sauté au poivron vert.

Assister à un spectacle de danse Apsara

Le festival de danse Apsaras est un événement traditionnel très populaire au Cambodge. Pour exécuter la chorégraphie, il faut avoir une bonne condition physique. Autrefois, les Khmers offraient les danses aux divinités en vue de conjurer le mauvais sort. Dans la mythologie bouddhiste, les Apsaras sont des nymphes célestes. Selon les croyances, ces belles femmes ont été conçues par le dieu Brahma. Elles sont les médiatrices entre le ciel et la terre. Les origines de la danse Apsara remontent au 7e siècle.

Observer les dauphins de l’Irrawaddy

Célèbres et sacrés, les dauphins de l’Irrawaddy sont l’une des attractions du Cambodge. Vous pouvez les observer dans le sud-est du pays, à Kratié, dans le fleuve Mekong. En famille ou entre amis, savourez ces instants et prenez le temps d’admirer ces espèces protégées.

Participer à un spectacle de cirque cambodgien

À Siem Reap, vous pouvez assister à des spectacles sous le chapiteau de Phare. Vous aurez droit à des représentations d’artistes qui vous raconteront l’histoire du Cambodge à travers des danses et acrobaties.

Que retenir ? Pays d’aventure, le Cambodge regorge de nombreux attraits touristiques. Si les monuments comme Angkor Wat font la fierté du pays, les plages, et la gastronomie ne sont pas en reste. Les manifestations culturelles sont également très prisées par les touristes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here