Cigarette électronique : Atouts et éventuels effets secondaires !

0
89

Moins nocive que le tabac, la cigarette électronique offre plusieurs avantages. Elle est économique et offre des sensations fortes grâce à ses agréables arômes aux différents goûts. Ces atouts de poids poussent de nombreuses personnes à vapoter. Cependant, le produit n’est pas forcément sans risques pour la santé. L’e-cigarette peut servir à utiliser des e-liquides dont la consommation peut entraîner des effets secondaires. Découvrez dans cet article les atouts et les éventuels effets secondaires de la cigarette électronique.

L’e-cig est moins nocive que le tabac

Des études ont prouvé que l’e-cig est à 95% moins nocive que la cigarette traditionnelle.

Vapoter est donc moins dangereux que fumer. Selon les scientifiques, la cigarette classique contient plus de 7000 substances chimiques. Environ 60 de ces substances sont cancérigènes. La fumée d’une cigarette classique contient des toxines comme le goudron, le monoxyde de carbone, l’oxyde d’azote… On y retrouve également des métaux lourds comme le mercure et le plomb. Ces substances sont responsables de plusieurs pathologies comme la pneumonie, la tuberculose, les maladies cardio-vasculaires…

En résumé, la cigarette électronique a moins d’impact sur la santé du vapoteur. Certaines recharges comme de l’e-liquide alfaliquid fr5 vous offrent des sensations uniques. De plus, la cigarette électronique est :

  • Moins dangereuse pour l’entourage ;
  • Moins nocive pour la planète.

Moins dangereuse pour l’entourage

Le tabac tue plus de 5,7 millions de personnes par an dans le monde. Le tabagisme passif quant à lui, fait plus de 6000 décès chaque année. On estime à 1,2 million le nombre de non-fumeurs exposés chaque année au tabagisme. Les enfants sont les plus touchés et plus de 65000 d’entre eux décèdent de ce phénomène.

La cigarette électronique n’est pas un produit parfait, mais la vapeur émise contient majoritairement de fines particules d’eau. Elle est donc moins toxique que la fumée d’une cigarette classique.

Moins nocive pour la planète

Les mégots de cigarettes sont de véritables polluants. On estime qu’un seul mégot a la capacité de polluer 500 litres d’eau. Selon les chiffres officiels, ce sont environ 4300 milliards de mégots que l’homme jette chaque année. Or, ces déchets mettent au moins 15 ans avant de se décomposer.

Il est donc évident que la vape est plus écologique. De plus, pour protéger l’environnement, vous pouvez acheter des e-liquides bio. Ils sont fabriqués à base d’arômes naturels.

L’e-cig est économique

La cigarette électronique revient moins chère qu’une cigarette classique. À partir de 2020, un paquet de cigarettes devrait coûter 10 euros. Selon les estimations, vapoter permet de faire des économies comprises entre 30 et 70% sur le budget prévu pour la cigarette. Mais, ces chiffres dépendent de quelques éléments :

  • Le degré d’addiction ;
  • La qualité du matériel utilisé ;
  • La qualité des e-liquides consommés.

Un vapoteur accroc qui consomme plusieurs flacons d’e-liquide par jour verra impérativement ses dépenses grimper. Les vaporisateurs haut de gamme et les arômes de bonne qualité ont un coût nettement plus élevé. Si vous prenez du matériel de classe, vous aurez du mal à faire des économies.

L’e-cig procure du plaisir avec ses différents arômes

Les arômes des e-liquides représentent la quintessence même des cigarettes électroniques. Ils attirent les fumeurs comme les non-fumeurs en raison de leurs parfums variés. On peut choisir ses saveurs selon ses goûts : menthe, café, vanille, cocktail… Il existe des arômes naturels et bios et des arômes synthétiques ou artificiels.

La nicotine et ses bienfaits

La nicotine est extraite de la feuille de tabac. C’est une substance qui agit directement sur le cerveau. Mais, à faible dose, elle ne représente pas un danger pour l’organisme qui arrive à l’éliminer rapidement. Très souvent pointée du doigt pour sa toxicité, la nicotine possède néanmoins des vertus. Selon des études, lorsqu’elle est consommée à faible dose, la nicotine peut soigner :

  • L’obésité ;
  • L’hyperactivité ;
  • Les maladies d’Alzheimer et de Parkinson.

La nicotine peut également être utilisée pour améliorer la cognition chez les fumeurs. On peut aussi s’en servir pour réduire sa consommation du tabac. Les spécialistes recommandent cependant de ne pas consommer cette substance sur une longue période.

Les effets secondaires de la cigarette électronique

Les effets secondaires de la cigarette électronique sont dus à la présence de nicotine. La substance devient toxique lorsque la dose inhalée est très forte. Elle devient également toxique lors d’une utilisation intensive et prolongée. La consommation régulière de la nicotine crée une forte dépendance chez le vapoteur. Cette substance provoque entre autres une fatigue générale, des maux de tête, des palpitations, une insomnie et des fourmillements. Le vapoteur peut également souffrir de troubles du système nerveux, d’un affaiblissement de ses muscles.

Des exhausteurs de goût comme l’éthanol sont présents dans des e-liquides. Or, l’éthanol est un produit dangereux pour l’organisme lorsque son taux dépasse les 5%. Pire encore, il est inflammable.

Les effets sur le cerveau

Les e-liquides contiennent des substances comme la nicotine qui influencent le fonctionnement du cerveau. Le vapoteur peut donc souffrir de plusieurs troubles comme : les maux de tête, le vertige et les troubles de vision. On peut également observer une perte d’équilibre, des nausées et vomissements. Ces symptômes sont généralement fréquents chez les débutants.

De plus, l’éthanol empêche le bon fonctionnement des cellules du cerveau, en agissant sur le système nerveux. Il ralentit la communication entre les neurones.

On estime également que le propylène Glycol (PG) contenu dans les e-liquides a des effets néfastes sur l’organisme. Cet additif alimentaire, exhausteur de goût, provoque des manifestations d’ébriété.

Les effets sur les voies aériennes respiratoires

La vapeur émise par les e-liquides provoque :

  • Le dessèchement de la bouche ;
  • La sensation de gorge sèche.
  • L’irritation de la gorge.

Deux ingrédients de base des e-liquides sont responsables de ces sensations. Il s’agit de la glycérine végétale (GV) et du propylène glycol (PG). Ils ont des propriétés desséchantes.

La sensation de hit, un picotement dans l’arrière-gorge, est provoquée par la nicotine. On observe également une toux bronchique chez les personnes qui passent de la cigarette classique à l’e-cig. Cette toux est une réaction normale des bronches qui évacuent les déchets qui freinent leur bon fonctionnement.

Les effets sur les poumons

La vapeur des cigarettes électroniques peut provoquer des inflammations pulmonaires. Celles-ci peuvent être semblables aux inflammations observées chez les fumeurs, selon les conclusions de plusieurs recherches. Tous les ingrédients de base (les aromes, la nicotine, le PG et la VG) sont mis en cause. Des chercheurs interdisent l’utilisation et la consommation de plusieurs composants aromatisants.

Certains vapoteurs ont la manie d’ajouter des huiles parfumées à leurs e-liquides. C’est une habitude à bannir, car elle est très risquée. Elle peut provoquer une pneumonie lipidique.

Les effets sur le cœur

Le tabac peut provoquer des maladies cardiovasculaires, même si le vapotage réduit les risques. L’absence de monoxyde de carbone (CO) et de combustion dans la vapeur est bénéfique pour le cœur. Puisque le CO entraîne un dépôt de cholestérol dans les parois des artères. Cette situation empêche les vaisseaux sanguins de se dilater normalement.

Toutefois, vapoter peut entraîner une augmentation de la pression artérielle. Les vapoteurs peuvent également subir un dysfonctionnement du myocarde. Enfin, il est prouvé qu’une consommation régulière de la nicotine provoque un déséquilibre de la glycémie.

L’e-cig et les femmes

Chez les femmes enceintes et les mères allaitantes, l’e-cig n’est pas la bienvenue. Le produit est jugé dangereux pour la mère et son bébé. La nicotine agit sur les deux systèmes nerveux, celui de la maman et de l’enfant. La substance peut provoquer chez ce dernier des troubles du comportement et du développement. Une consommation régulière de la nicotine entraîne une baisse des performances immunitaires du bébé.

Le cancer

Les produits cancérigènes que l’on retrouve dans le tabac sont également présents dans les e-liquides. Mais, leur quantité est très faible dans ces derniers. On a donc :

  • L’arsenic ;
  • Le benzène ;
  • Le chrome.

Les risques de cancer sont minimes, mais ils existent bel et bien. De plus, les effets des e-liquides sur le long terme restent encore inconnus.

Des recherches ont prouvé que le PG peut entraîner des réactions allergiques chez les enfants. Les substances toxiques présentes dans les e-liquides peuvent affecter l’ADN et créer une mutation cancéreuse. Trois de ces produits ont été décelés. Il s’agit de l’acroléine, du méthylglyoxal et du formaldéhyde.

Les e-liquides à consommer

Pour écarter les risques sanitaires, il existe sur le marché des e-liquides qui sont moins dangereux pour l’organisme :

  • Les produits mono-arômes ;
  • Les produits Do it yourself (DIY) ;
  • Les produits équilibrés PG/VG.

Pour les e-liquides mono-arômes, il est préférable de choisir ceux qui n’ont pas de goûts sucrés. Les produits DIY ne doivent contenir que très peu d’arôme et sans additifs.

Vous devez donc prendre soin d’éviter les produits sans diacétyl, parabène et ambrox. Prenez soin de contrôler la notice sur les produits que vous achetez. Ces 3 substances, présentes dans plusieurs e-liquides, sont dangereuses pour l’organisme. On conseille également de ne pas consommer les arômes comme la fraise et la cerise. Ils peuvent produire du benzaldéhyde, une molécule qui provoque une irritation des voies respiratoires. Enfin, on recommande de consommer les e-liquides qui n’ont qu’un seul arôme. Ils sont moins dangereux pour la santé.

Que retenir ? Vapoter présente moins de risques sanitaires que fumer. Mais, la cigarette électronique contient aussi de petites quantités de produits toxiques. Jugés dangereux, les arômes, attraits principaux du produit, sont également pointés du doigt dans certaines études. Les consommateurs doivent donc prendre des précautions afin d’éviter d’inhaler en forte quantité les composés nocifs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here